Mercredi 3 mars 2010 3 03 /03 /Mars /2010 22:38

6a00d83451619c69e201310f53fe9a970c-800wi.jpg

Par L'informateur - Publié dans : Immigration
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Jeudi 17 décembre 2009 4 17 /12 /Déc /2009 20:02

femmes voilees islam-europe-copie-1De nouvelles exigences religieuses en entreprise et dans les hôpitaux irritent ou inquiètent.

Au gré des auditions, les députés ont découvert de nouvelles exigences religieuses ou communautaristes. Consultant en ressources humaines, notamment pour des sociétés du CAC 40, Carl Pincemin a raconté comment des salariés ayant obtenu des menus confessionnels, refusent désormais que «la viande halal soit proposée à côté de plats contenant de la viande “normale” jugée impure». En clair, ils désirent des cantines séparées et ne veulent plus «s'asseoir à côté de personnes qui mangent du porc !», tempête Jacques Myard, député UMP de la mission. D'autres ont constitué l'équivalent d'un «syndicat confessionnel». Ils réclament la reconnaissance de jours fériés musulmans, demandent des lieux de culte dans l'entreprise et prétendent que les femmes de service chargées de servir les plats à la cantine doivent se présenter «les bras couverts».

«Des pratiques intolérables»

Ces revendications, de la plus simple aux plus extravagantes posées au nom de l'islam, embarrassent les responsables des entreprises. «Ils perdent leur bon sens», estime l'anthropologue Dounia Bouzar, auteur d'un livre intitulé Allah a-t-il sa place dans l'entreprise ?  (Albin Michel, 2009). «Certains craignent d'être traités d'islamophobes s'ils refusent. Et cèdent à des pratiques intolérables.» Jusqu'à accepter que des salariés ne passent plus l'entretien d'évaluation avec leur chef de service si c'est une femme. Tandis que d'autres, à l'inverse, «répriment toute manifestation de foi, même si elle ne perturbe pas le bon fonctionnement du service». Pour Cathy Kopp, l'ex-DRH d'Accor chargée de mission au Medef, «l'entreprise est demandeuse de règles plus claires en matière de revendications religieuses».

L'hôpital aussi, si l'on en croit André Gerin (PCF), le président de la mission parlementaire sur le voile intégral. Les députés ont visité à Lyon la maternité Mère-Enfant. «Le personnel se sent abandonné.» On compte «quatre à cinq incidents par semaine» dans les services d'obstétrique, affirme André Gerin. «Un homme sage-femme appelé à la rescousse lors d'un accouchement difficile s'est fait casser la gueule en octobre par un mari», a raconté le responsable hospitalier. Les pompiers ont dû le réanimer pour qu'il achève l'accouchement. Un traumatisme pour tout le service, qui «n'en peut plus» de devoir slalomer entre les exigences religieuses et déminer l'agressivité de certains. «Les maris insistent pour que leurs femmes soient vues par des médecins femmes. Beaucoup refusent une anesthésie par crainte qu'un homme apparaisse», a relaté le personnel. Comme en 2004, lorsque pour la première fois, plusieurs chefs de service d'obstétrique avaient dénoncé ces pressions devant la commission Stasi. Depuis, une charte rappelle qu'on ne peut choisir son médecin dans le service public. «Mais les personnels restent seuls à gérer les conflits», regrette André Gérin.

Sur le terrain, les maires de banlieue réunis dans l'association Ville et Banlieue s'inquiètent d'une montée en puissance des exigences religieuses. Après les repas sans porc à l'école, les requêtes portent sur des menus sans viande ou halal. Tandis que la demande pour des créneaux horaires réservés aux femmes s'accroît dans les piscines et les gymnases.
Source

Par L'informateur - Publié dans : Religions
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 5 décembre 2009 6 05 /12 /Déc /2009 10:35

Des musulmans de la ville de Farshoot située en haute Egypte à 300 kilomètres au sud du Caire ont incendié des magasins et des voitures appartenant aux coptes, à la suite de l’arrestation d’un jeune copte de 21 ans, accusé d’avoir violé une adolescente de confession musulmane âgé de 12 ans. Les incidents se sont produits dans la soirée et la nuit du 21 novembre dernier et ont touché les villages voisins de Kom Ahmar, Shakiki et Ezbet Waziri. La foule qui s’était pendant toute une partie de la journée massée devant le commissariat de Police de Farshoot a d’abord tenté sans y parvenir d’en extraire le présumé violeur avec l’intention de le tuer, avant de se répandre dans la ville pour se venger en s’attaquant aux biens des chrétiens. D’après des témoins, les émeutiers ont brûlé des croix faits avec des bouts de bois en criant Allah Akbar !, le cri de ralliement des fanatiques musulmans. Des familles chrétiennes ont été jetées dans la rue, puis leurs biens livrés au pillage, toujours d’après des témoins. Un prête copte, le père Benja min Noshi aurait été grièvement blessé à la tête alors qu’il circulait à bord de son véhicule, et au moins 7 femmes coptes d’après des bruits non confirmés auraient été kidnappées. D’après l’Eveque Kirollos qui s’est confié au site internet d’information Free Copts, ces incidents étaient prémédités, et le présumé viol de la jeune fille musulmane aurait servi de prétexte à un pogrome planifié par les étudiants de l’institut Al-Azhar de la ville. La culpabilité du jeune homme n’a pas été encore prouvée, et le prêtre de l’église Saint Michel de Farshoot a dit que d’après ses informations recueillis auprès des enquêteurs de la police judiciaire, la jeune fille victime du viol n’aurait avec certitude reconnu de son agresseur que la couleur noire de sa veste. Ces incidents qui s’ajoutent à tous ceux qui se sont égrenés le long de cette année en haute Egypte, témoignent encore une fois si besoin était que les chrétiens sont considérés en terre d’Islam comme des citoyens de seconde zone, bons pour le lynchage en guise de justice. Cette fois encore la passivité des forces de l’ordre devant les émeutiers a eu pour résultat d’encourager ces derniers à commettre leurs exactions.
Source

Par L'informateur - Publié dans : Religions
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 29 novembre 2009 7 29 /11 /Nov /2009 15:28

Selon les résultats définitifs annoncés par la télévision suisse romande, les électeurs suisses ont approuvé l’interdiction de la construction de minarets à 57,4%. Les résultats définitifs des 26 cantons  montrent que dans 22 cantons les Suisses ont voté pour l'interdiction des minarets, 4 ont voté contre. Une majorité des cantons helvétiques est donc favorable à cette initiative de l'UDC (Union Démocratique du Centre), permettant la modification de l’article de la constitution sur la liberté religieuse pour interdire la construction de minarets.
Source

Par L'informateur - Publié dans : Europe
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 27 novembre 2009 5 27 /11 /Nov /2009 18:44

 

Par L'informateur - Publié dans : Ecologie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 novembre 2009 7 22 /11 /Nov /2009 23:29

Les algériens résidant en France ont clairement et définitivement manifesté leur volonté de rester, après trois générations de présence, des étrangers dans ce pays. Ils ont gagné le droit d’y être définitivement considérés comme tels. Ceci est un fait avéré et ne fait pas l’objet du présent article.

Le 18 novembre, suite au match de football qui opposait les équipes égyptienne et algérienne, des ressortissants algériens résidant en France ce sont livrés à des actes inacceptables. Dans plusieurs villes de France, outre les actes de pillages et de destructions (plus de 350 voitures brulées, des dizaines de commerces vandalisés) qui sont leur mode d’expression habituel, ils ont brûlé des drapeaux français arrachés aux monuments aux morts et outrage suprême marquant leur volonté de conquête ont remplacé le drapeau tricolore par un drapeau algérien au fronton d’un édifice public ! La mairie de Toulouse. On se souviendra que les derniers à avoir retiré notre emblème pour y poster le leur furent les occupants nazis !!

Ce dernier acte n’est pas seulement une déclaration de guerre, c’est aussi un affront inimaginable qui exige réparation.

Devant le silence assourdissant des médias et des élus hormis les quelques pitoyables justifications sociologiques de circonstance, chaque français qui n’a pas encore totalement abdiqué de sa fierté patriotique a le devoir de demander à nos élus et à nos élites de faire le leur. Ecrivons à nos députés, à la présidence de la république, aux journaux pour qu’ils exigent les excuses officielles du peuple algérien et de ses représentants, que ce soit dans les allées du pouvoir, dans les mosquées, dans les media, dans les milieux artistiques et sportifs.

Plus encore : chaque français pour qui ce terme signifie encore quelque chose est habilité à demander aux ressortissants algériens qu’il côtoie de formuler des excuses pour les exactions commises par leurs compatriotes.

Source

Par L'informateur - Publié dans : Immigration
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 5 juillet 2009 7 05 /07 /Juil /2009 12:55


Par L'informateur - Publié dans : Mondialisme
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 30 mai 2009 6 30 /05 /Mai /2009 00:58

Avril 2007 :
Sarkozy assure devant Arlette Chabot que la Turquie ne sera pas intégrée à l'Europe :" Je demande la suspension de TOUTES les négociations avec la Turquie."
  

 


Juin 2008 :
Le programme de la présidence française indique clairement des objectifs d'élargissement à la Turquie (p24) : « Conformément à la stratégie d’élargissement agréée par le Conseil européen de décembre 2006 et dans la ligne des conclusions du Conseil de décembre 2007, la présidence française poursuivra les négociations en cours en fonction des progrès réalisés par chacun de ces candidats [la Turquie et la Croatie] dans l’accomplissement de leurs obligations. »


Décembre 2008 :
 
Le rapport de la présidence française de l'UE précise  (p29) : "La présidence française a par ailleurs enregistré des progrès significatifs dans les négociations avec la Turquie et la Croatie : avec la Turquie, deux nouveaux chapitres de négociation ont été ouverts lors de la conférence intergouvernementale (CIG) organisée le 19 décembre, portant le nombre total de chapitres ouverts à 10 (dont un clos provisoirement). La présidence a par ailleurs mené un dialogue politique constant avec la Turquie, en particulier sur les questions régionales (Caucase du Sud, Proche et Moyen Orient). 

Juin 2009 :

Sarkozy (et ses confrères de l’UMP) jure des grands dieux que : « Non, la Turquie ne rentrera jamais dans l’Union Européenne », alors que celui-ci a tout fait pour que celle-ci puisse au contraire intégrer l’UE. 

Le saltimbanque de l'Elysée recommence à nouveau son piètre numéro, les électeurs seront-t-il encore dupes de tous ces mensonges lors des Elections Européennes du 7 juin 2009 ?


Par L'informateur - Publié dans : Europe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 8 avril 2009 3 08 /04 /Avr /2009 21:28

Par l'informateur - Publié dans : Insécurité
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 26 février 2009 4 26 /02 /Fév /2009 14:51
   


Le témoignage de ce jeune Franco-Algérien confirme l'erreur que constitue l'appartenance à deux patries dont la conséquence est le déracinement et une perte de repères identitaires. Enfin, comment servir deux patries avec autant d'honneur et sans contradiction ainsi qu'hériter totalement de deux patrimoines qui peuvent être totalement différents ?



Par L'Informateur - Publié dans : Immigration
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

 

Le profil Facebook de L'Informateur Français

Syndication


http://www.wikio.fr

 

Catégories

Recherche

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés