Pas vu à la télé : attaque du commissariat de police d’Asnières

Publié le par L'informateur

 Dans la nuit du 13 au 14 juillet, une trentaine de personnes ont attaqué et  caillassé le poste de la police municipale d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
 S’en est suivie une bataille rangée : d’un côté, les forces de l’ordre armées de flashball et de bombes lacrymogènes ; de l’autre, les émeutiers équipés de feux d’artifices et de pierres. L’un d’eux a lancé une fusée qui a ricoché, et qui est allée se loger sous le casque d’un commissaire. Il a été gravement blessé à l’oeil.
Pour l’instant, personne ne sait ce qui a déclenché cette émeute.

10 personnes ont été interpellées, 6 sont restées en garde à vue. Des voitures et des abri-bus ont été incendiés, et les vitres de la toute nouvelle station des Courtilles ont été brisées.
Le policier blessé a été opéré lundi. Il pourrait perdre l’usage de son oeil.

Publié dans Insécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article