Multiplication des actes de racisme anti-français

Publié le par L'informateur

Ces dernières semaines  les actes de racismes anti-blancs se sont multipliés. Premier en date, le passage à tabac d’un couple de Français par un groupe de Tunisiens à Vence dans l’arrière-pays antibois. Conséquences : un passage aux urgences, des points de sutures à la tête, un tympan éclaté, des ecchymoses sur tout le corps et un énorme choc psychologique.

Deuxième fait en date, l’agression à Sarreguemines d’un jeune militant du Front National alors que celui-ci passait devant un kebab. Après avoir été pris à parti verbalement par des clients de l’établissement, l’un d’entre eux l’a violemment frappé à la tête et s’est acharné sur lui pendant plus d’1/4 heure en lui assénant des coups de pieds au ventre, à la tête et à la mâchoire.

Pour ces deux agressions, outre la violence avec laquelle elles ont été commises, on ne peut que dénoncer le silence proprement scandaleux des médias, des politiques, des associations qui prétendent lutter contre le racisme.

Un petit rappel : l’Etat français a pour mission d’assurer la sécurité des nationaux en premier lieu et non pas en dernier comme c’est le cas.

Publié dans Immigration

Commenter cet article