Violences urbaines : les chiffres 2007 !

Publié le par L'informateur

Le nombre de violences urbaines commises en 2007 en France a été très discrètement publié par le ministère de l’Intérieur. Et pour cause, ce bilan peu flatteur traduit directement les résultats de Nicolas Sarkozy alors en charge de la sécurité intérieure.

Le nombre de « violences urbaines » s’élève à 93 016, dont 37 359 incendies de véhicules, soit 102 voitures brûlées / jour ! Le reste se répartit entre 26 217 incendies de poubelles, 7955 dégradations de mobilier urbain, 6 856 jets de projectiles (les destinataires étant principalement les policiers et les pompiers), 5 658 rodéos automobiles et 4 101 « violences collectives à l’encontre des forces de sécurité, de secours et de santé », à distinguer des jets de projectiles qui sont des actes individuels.

Notons que ces chiffres ne traduisent que le nombre de plaintes déposées et non le nombre de faits réellement constatés car comme le rappelle le sociologue Sebastian Roché « Et encore les chiffres de la PJ ne reprennent-ils que des faits ayant abouti à une plainte ». Selon lui, «en devenant de plus en plus violente, la délinquance devient de plus en plus invisible à la statistique poli­cière». Les sondages réalisés auprès des victimes révèlent qu'un tiers de celles qui ont subi des violences ne se signalent pas aux autorités.

Ainsi l’insécurité ne s’est pas envolée par enchantement comme le pensais Nicolas Sarlozy….

Publié dans Insécurité

Commenter cet article