Nouvelles taxes : Sarkozy les accumule…

Publié le par L'informateur

Il semblerait que Nicolas Sarkozy se renie une nouvelle fois. Pour financer le RSA, celui-ci a décidé de taxer les revenus du capital qui concerne les revenus issus du patrimoine et des placements des classes moyennes.

Pour comprendre le revirement total de Sarkozy, il faut mettre en regard cette dernière déclaration avec son engagement de diminuer les prélèvements obligatoires de 4 points du PIB sur 10 ans (lettre de mission de Mme Lagarde, ministre de l’Economie). La France est déjà un des Etat qui ponctionne le plus ses habitants avec un niveau de 43,5% du PIB, alors que la moyenne Européenne est de 39,9% et que celle des USA et du Japon est de 27%.

Cette taxe fait suite aux précédentes mises en place depuis 1 an :

-          Taxe sur les véhicules polluants

-          Taxe carbone

-          Franchise médicales (pour financer le déficit de la Sécurité Sociale) 

-          Taxe sur les opérateurs de Télécom (pour financer  la télévision publique)

-          Taxe sur les produits gras

-          Taxe sur les mutuelles et les assurances (pour combler le déficit de l’assurance-maladie)

Pendant ce temps, la dette publique française continue elle d'augmenter dans l'indifférence générale. On voit que pour le RSA, des sources de financement exceptionnelles ont été trouvées. La dette de la France qui est LE problème en amont de tous les autres problèmes économiques ne trouve toujours pas elle de financements exceptionnels pour la financer.

Est-ce un comportement responsable et visionnaire de la part d'un état "moderne" ?

Publié dans Economie

Commenter cet article