Le Sénat, une gigantesque pompe à fric !

Publié le par L'informateur !

 Le livre « Le Sénat, enquête sur les super-privilégiés de la République » dresse un constat sans appel pour cette institution bicentenaire qui coûte chaque année la bagatelle de 322 millions d’euros aux contribuables français servant à payer :

 

1)     Les rémunérations mensuelles royales des 343 sénateurs en exercice :

11 540 € Nets d’indemnités / mois / sénateur (dont seulement la moitié est imposable)

            +    Gratuité des transports : RATP, SNCF, 50 AR Air-France, gratuité des taxis à Paris

            +     Voiture avec chauffeur

            +     Logement de fonction

+      1000 € d’équipements informatiques / mois / sénateur

            +      7000 € brut / mois / sénateur pour le recrutement d’assistants (30 % des sénateurs  
                     recrutent un membre de leur famille)

 

2)     Le « petit » confort du palais du Luxembourg :

-       Coiffeur

-       Cours de tennis

-       Médecin

-       Kiné

-       Buvette (avec verre de Whisky à 0,50 cts)

-       Entretien du jardin du Luxembourg pour 11,4 millions d’euros

 Au Sénat, pas le temps de s’ennuyer, entre sport, soins du corps et buvette, tous les loisirs sont permis ! 

3)     Les 1260 fonctionnaires les mieux rémunérés de France :

-       Avec des salaires de 2300 à 20 000 € / mois-       Une semaine de 32h

-       4 mois de vacances

-       Dont 22 directeurs avec pour chacun un appartement de 90 à 200 m2 pour un loyer de 600 € / mois (le loyer réel d’un 25m2 à Paris) 

4)     Les retraites dorées des sénateurs : 4000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation, 6000 € mensuels pour 25 ans de cotisation

Côté travail fourni, la réalité est édifiante : un petit tiers des sénateurs travaille, un gros tiers vient de temps en temps à Paris et les autres appartiennent à la famille des rois fainéants. Il ne reste plus qu’à s’interroger sur l’utilité réelle du Sénat…

A l’heure où Nicolas Sarkozy parle de solidarité nationale, il serait logique que celle-ci s’applique d’abord à ces nantis UMP et PS confondus, qui n’ont jamais remis en cause ces privilèges, preuve que ces deux là roulent dans le même bateau.

 

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Hesbert 28/10/2010 18:51



Dépechez-vous de protester avant qu'ilne soit trop tard. Le Sénat a souverainement décidé ( la loi qu'il a votée l'y autorise- il n'a pas été gêné par les conflits d'intérêt) de construire sur ce
qui est le PATRIMOINE NATIONAL deux édifices dans le jardin du Luxembourg, l'un devant la porte Férou, l'autre devant la porte oUest de l"Orangerie détruisant la vue sur cet édifice. Ceci est un
scandale de plus. Le Sénat se coporte avec arrogance par rapport à l'Etat. Il est souhaitable qu'une réforme législative vienne abroger cette disposition  dont l'illégalité n'a pas échappé
au moment du vote de la loi de 2003 (art 76.) à certains députés 



Oliv 03/10/2008 11:20

C'est proprement scandaleux ce que peuvent gagner ces sénateurs quand on voit le travail qu'ils fournissent en échange. Ok pour bien rémunérer ceux qui sont compétents mais là ça dépense tout ce qu'on peut imaginer, c'est un véritable gâchis de les payer plus de 10 fois le SMIC net !

Buzut 02/10/2008 18:12

la photo a-t-elle été prise en France ? Cette question par simple curiosité car je n'aperçois par un de mes concitoyens à l'horizon. A moins que ceux-ci ne commettent aucun acte de délinquence...