Laporte : «S'ils sifflent la Marseillaise, je sors»...

Publié le par L'informateur



« Je ne peux pas accepter de rester » déclarait le secrétaire d’Etat aux Sports devant une caméra, juste avant le match de football France-Tunisie. Il est finalement resté selon lui pour « apporter son soutien aux joueurs », soutien fortement remarqué d’ailleurs. Bref, une nouvelle bourde après l’affaire de la paternité de l’enfant de Rachida Dati qui prouve qu’on ne passe pas si facilement du statut d’entraîneur de rugby à ministre au sein d’un gouvernement. 

Publié dans Valeurs

Commenter cet article