Turquie : Sarkozy a menti !

Publié le par L'informateur

Avril 2007 :
Sarkozy assure devant Arlette Chabot que la Turquie ne sera pas intégrée à l'Europe :" Je demande la suspension de TOUTES les négociations avec la Turquie."
  

 


Juin 2008 :
Le programme de la présidence française indique clairement des objectifs d'élargissement à la Turquie (p24) : « Conformément à la stratégie d’élargissement agréée par le Conseil européen de décembre 2006 et dans la ligne des conclusions du Conseil de décembre 2007, la présidence française poursuivra les négociations en cours en fonction des progrès réalisés par chacun de ces candidats [la Turquie et la Croatie] dans l’accomplissement de leurs obligations. »


Décembre 2008 :
 
Le rapport de la présidence française de l'UE précise  (p29) : "La présidence française a par ailleurs enregistré des progrès significatifs dans les négociations avec la Turquie et la Croatie : avec la Turquie, deux nouveaux chapitres de négociation ont été ouverts lors de la conférence intergouvernementale (CIG) organisée le 19 décembre, portant le nombre total de chapitres ouverts à 10 (dont un clos provisoirement). La présidence a par ailleurs mené un dialogue politique constant avec la Turquie, en particulier sur les questions régionales (Caucase du Sud, Proche et Moyen Orient). 

Juin 2009 :

Sarkozy (et ses confrères de l’UMP) jure des grands dieux que : « Non, la Turquie ne rentrera jamais dans l’Union Européenne », alors que celui-ci a tout fait pour que celle-ci puisse au contraire intégrer l’UE. 

Le saltimbanque de l'Elysée recommence à nouveau son piètre numéro, les électeurs seront-t-il encore dupes de tous ces mensonges lors des Elections Européennes du 7 juin 2009 ?


Publié dans Europe

Commenter cet article