Les prêts étudiants sans caution en proie aux abus !

Publié le par L'informateur

Selon le quotidien La Tribune, le gouvernement va lancer prochainement un prêt étudiant sans caution ou plutôt avec une caution de l’Etat. Les étudiants devraient ainsi pouvoir bénéficier d’un prêt à hauteur maximale de 15 000€. Ce projet à plusieurs conséquences, d’une part de libérer les parents qui se portaient traditionnellement caution, d’autre part, ce projet ouvre les portes de l’emprunt aux étudiants dont les parents sont insolvables. On peut facilement en déduire que ces nouveaux étudiants emprunteurs risquent alors d’être nombreux à se précipiter sur cette offre. 

Mais on est droit de s’interroger sur les abus que pourraient entraîner ce prêt cautionné par l’Etat. En effet, un précédent constaté en  région Picardie incite à une grande prudence. Le groupe socialo-communiste à la tête de la région avait voté un fond de garantie pour les étudiants, étrangers de surcroît, afin de se porter caution pour leur logement universitaire. Or, la région se trouve actuellement avec une somme considérable de loyers impayés, nombre d’étudiants étrangers ayant flairé la combine pour obtenir un logement payé puisque la région s’était portée garante.

Pour éviter ces abus, il semble donc indispensable d’assortir l’octroi de ces prêts à des garanties sérieuses prisent auprès des étudiants, pour que le contribuable français ne se transforme pas en caution.

Publié dans Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article